Israël Adam Shamir le subtil

Publié le 09/06/2020

  • Israël Adam Shamir le subtil

[Les articles d'Israël Adam Shamir suscitent une grande admiration en France, et sont largement relayés dans la dissidence. Il suscite des commentaires riches, qui font avancer le débat; à son tour, il précise parfois des choses importantes dans les messages à son groupe shamirreaders@yahoo.com, et/ou dans les réponses à des commentaires à ses articles (sur unz.com); résumons ici quelques côtés exemplaires de sa méthode: pour ce qui est de l'expression de nos analyses, il faut nous placer en combattants, qui connaissent leur ennemi, et qui le visent constamment: notre ennemi, c'est l'impérialisme us-neo-con, cet "état profond" voulant étendre ses tentacules sur le monde entier. Si tel ou tel gouvernement dans le collimateur de notre ennemi nous semble mériter des critiques, ce n'est pas notre priorité de les formuler, l'ennemi se chargeant du boulot. A nous, en revanche, de nous positionner sur le mur d'enceinte protecteur des ennemis de nos ennemis. Car  on ne peut pas jouer tous les rôles à la fois. Par exemple, certains de ses fans voulaient que Shamir prenne la défense des rebelles de Hong kong: il les a envoyé promener, leur disant "vous faites ça si vous voulez,mais pas dans les pages de shamirreaders". Protéger intelligemment la Chine, c'est affaiblir notre ennemi, point à la ligne, et c'est le sens de notre combat. Il voit sa mission comme celle d'un soldat, qui ne prétend pas gagner toutes les guerres, ni conseiller les généraux des deux côtés, mais tirer, avec le plus de précision possible, sur le point faible de l'ennemi; et cherchant le défaut de la cuirasse de l'ennemi, il le trouve, ce qui rend ses apports personnels si utiles. Tireur d'élite, il a l'élégance du vrai sportif: pas de coups d'épée dans l'eau, ne pas gâcher ses munitions, pas un mot de trop, botter en touche autant que possible, laisser les grosses intox imploser toutes seules, mettre en branle toutes les techniques de combat asiatiques, faire trébucher l'ennemi sous son propre poids, feinter, chercher sa force loin en arrière, comme les archers; ajoutons l'humour, qui fidélise le lecteur et irrite l'ennemi, et l'art du torero, qui sait hypnotiser la bête autant que le public, quoiqu'ils ne voient pas la même chose au même moment, etc. Shamir peut se tromper, mais ne nous trompe pas, il nous aide. Et déjà, son cinquième article sur la pandémie et "La révolution du masque" est à méditer... ]

0. Une curieuse vidéo où l'on note Au Nom du Christ, mention très bien sauf que ...; et l'idéologie reprend le dessus, comme c'est si souvent le cas: https://youtu.be/s1VyWZsOZtg

1. Les conspirations d’Israël Shamir

par Philippe Grasset, 23 mai 2020

– Naturellement, j’aime bien Israël Shamir. C’est un de ces commentateurs assez mystérieux, quasiment infréquentables pour les âmes inquiètes et très-bienpensantes mais difficile à classer dans les “accessoires négligeables” dont on ne dit mot ; qui distille des avis souvent explosifs, sans peur de rien, qui est instructif à plus d’un égard, parfois avec ce qu’on sent être du vrai, une révélation vraiment inédite. Il faut le lire avec des pincettes et en marchant sur des œufs, mais en sachant qu’au travers de ses chroniques il peut arriver que l’on ferrât du très-gros poisson.

...Mais voilà qu’il commence son plus récent article (22 mai 2020 sur UNZ.News), avec son titre très parlant de « Coronavirus Conspiracies », par deux phrases qui valent à elles seules un long développement, qui sont absolument fécondes et inspiratrices, – mais dont il ne s’occupe plus vraiment une fois écrites ; quant à moi qui parle tant du complotisme ces temps-ci, j’en fais mon miel :

 « J’aime bien les théories de la conspiration ; elles tentent d’injecter un sens à des ensembles de faits divers qui, autrement, n’auraient aucun sens. Elles font entrer le Logos dans notre vie, comme le dirait notre ami E. Michael Jones. »

(Je précise, pour être moi-même sûr de la juste exposition de mon sujet, qu’on prend ici le concept de Logos comme il faut, c’est-à-dire comme celui de “raison” dans notre langue, – c’est-à-dire, selon  Wiki : « Dans la pensée grecque antique, le logos (grec ancien λόγοςlógos “parole, discours, raison, relation”) est au départ le discours parlé ou écrit. Par extension, logos désigne également la raison... »)

Ainsi tout est dit, venu de la plume d’un homme d’expérience, d’esprit libre, qui ne mâche pas ses mots : le complotisme, – autre “isme” pour désigner le “conspirationnisme”, –  n’a paradoxalement comme fonction essentielle que d’introduire la raison dans l’appréhension de tous ces événements qui déferlent sur nous sans que nous parvenions à les comprendre, et donc à les expliquer. L’essentiel de la démarche, c’est bien de « leur injecter un sens ». Le paradoxe est dans ce que, jusqu’à il y a peu, – car, désormais, ils tendent plutôt à faire dans la plus extrême discrétion, – les adversaires du complotisme dénonçaient le complotisme selon l’argument de l’“irrationalité”, – alors que c’est exactement le contraire ; les complotistes, comme nous le dit Shamir, sont absolument rationnels, des hyper-rationalistes, rationalistes jusqu’à la folie...

(Alors, bien entendu et aussitôt, j’ajouterais que je ne tiens en rien du tout la raison comme un instrument assurant la mesure et la sagesse, encore moins l’harmonie, l’équilibre et l’ordre. « Que j’aime à voir cette superbe raison humiliée et suppliante », écrit Pascal, voilà plutôt ce qui me va diablement. Dans son ‘La nuit de Gethsemani : Essai sur la philosophie de Pascal’ où il fait un parallèle saisissant entre Pascal et Nietzsche, qui eurent toute au long de leur vie, la maladie et la souffrance pour les hisser au-dessus de la raison [laquellle, « par ses vérités propres, fait de notre monde le royaume enchanté du mensonge »], Leon Chestov observait ceci qui implique d’autres personnages :
« Platon disait à Diogène qu’il n’avait pas l’‘organe’ nécessaire pour voir les ‘idées”, et Plotin savait que la vérité n’est pas “un jugement obligatoire pour tous” : Pour voir la vérité, enseignait-il, il faut ‘survoler’  toutes les choses obligatoires, il faut s’élever ‘au-delà’ de la raison et de la conscience »... On comprend bien que je me range derrière cette noble cohorte  lorsque je parle, par exemple, – car je change de désignations pour personnaliser ces choses que je ne connais pas mais en l’influence et à l’inspiration desquelles je crois, – de ces « fameuses forces suprahumaines »)

Ce qui fait que je m’empresse tant de citer le complotisme ces temps-ci du Covid19, et de l’entourer de toute mon attention, c’est parce qu’il a acquis ses lettres de noblesse, une véritable  institutionnalisation notamment en se hissant au niveau d’une politique déclarée du plus puissant pays effondré de la terre en si piètre état, – merci Donald Trump, sans lui « Que sont mes amis devenus » C’est parce que nous sommes en panne de sens et sans aucun sens à offrir à nos observations des choses, qu’il (le complotisme) recouvre absolument tout le spectre des observations des “événements courants” ; parce que, bien entendu, s’il n’y avait ce garde-fou, cette rambarde rationnelle du complotisme, nous ne pourrions tenter « d’injecter un sens à des ensembles de faits divers qui, autrement, n’auraient aucun sens ».

C’est effectivement ce que dit Shamir mais sans préciser la chose pourtant essentielle que sans le complotisme, effectivement, ces choses n’auraient “aucun sens”, – mais elles n’auraient “aucun sens” pour nous, seulement pour nous, parce que nous vivons sous l’empire de cette Raison que nous adorons comme une sublime déesse. Les choses et les événements ont leur sens et il n’est pas nécessaire que nous connaissions ce sens pour qu’il existe.

« La grande panique du Coronavirus de l’An 2020 avec ses énormes conséquences est un événement qui appelle une explication sensée. Comment une maladie mineure tuant une partie infinitésimale de la population (0,000045%) a-t-elle pu provoquer l'effondrement de la civilisation telle que nous la connaissons ? Pourquoi une civilisation qui a résisté avec force en sacrifiant la fleur de sa jeunesse sur les champs de bataille de Verdun et de Stalingrad est-elle incapable de survivre à la disparition de quelques hommes retraités au point de se replier sur elle-même, tout en abandonnant la foi, l’amour du prochain, l’opposition aux ennemis de toujours et en détruisant ensuite son économie, son éducation et sa reproductivité ?
» Il nous faut trouver une conspiration pour expliquer tout cela... »

Dans le dernière phrase, qui est une adaptation de « One wants to find a conspiracy to explain it away », je croirais presque distinguer de l’ironie... C’est cela, il faut une bonne dose d’ironie pour observer ces efforts désespérés de la déesse-Raison pour fournir clef-en-main des explications extraordinairement abracadabrantesques pour éclairer d’une lumière fantomatique cette étonnante succession et cet enchaînement irrésistible, et à quelle vitesse, des événements vers l’effondrement... Ah, les charmes du précipice, la fascination des abysses.

Je crois que nous tenons la preuve suprême, d’“au-dessus“ de la raison bien entendu, de  la GCES à son terme : quand tout est complotisme, c’est que nous sommes au terme.

Quant à moi, mes amis, je me garderai bien de vous confier à quel complot je me suis inscrit... 

Par Philippe Grasset, https://www.dedefensa.org/article/les-conspirations-disrael-shamir

2 Des commentaires sur des forums français:

L'admiration a besoin de s'exprimer. Par exemple, Beakle a pris le soin d'écrire: "Excellent, rien à ajouter, tout est exprimé". Nous collectionnons cependant ci-dessous des apports qui prolongent les scrupules de Shamir, et nous aident donc à aller plus loin, à partir de ses aperçus souvent contrastés, rarement superflus:

Pandémence: "Ce qui m’étonne c’est que des personnalités qui n’avaient jamais aucun pouvoir de police : maires par exemple, affirmant être impuissants et dépendant de décisions de communautés de communes, qui elles dépendaient de préfets de région, eux-mêmes dépendant d’un exécutif obéissant à des règles nébuleuses issues tantôt de l’UE, tantôt de l’ONU, tantôt de l’OMS, tantôt de l’OTAN, tantôt d’individus associatifs, tantôt de hauts conseils de ci et ça - ces personnalités tremblotantes ont soudain le pouvoir d’en rajouter dans la tyrannie mesquine, d’interdire des plages, des sentiers, des jardins publics, des écoles... Jusqu’au petit personnel SNCF ou de la Poste qui en rajoute : il faut mettre son masque de telle façon, bien sur le nez, entend-on de leur part ! Et bientôt sur les yeux !

La dérive moscovite et israélienne ne laisse pas d’inquiéter sérieusement l’intelligence et fait perdre le moral. Covidés de tous les pays, sortez de chez vous !
La pandémie n’en est pas une : l’ancien responsable de l’OMS mort d’une soudaine crise cardiaque l’avait dit. Il est temps de clamer pandémie=mensonge, par respect pour cet honnête homme. Et gloire à la Biélorussie !"

pandémence, https://www.egaliteetreconciliation.fr/Conspirations-et-coronavirus-59522.html

CHB : "Parmi les questions de l’auteur sur l’éventuel complot covid, il en est une à laquelle j’aimerais particulièrement voir la réponse :
pourquoi les pays les plus pauvres sont-ils si peu atteints ?
Est-ce qu’ils ont moins « bénéficié » de la 5G, des chem-trails, de la sollicitude de l’OMS et de Bill Gates ? Leur régime alimentaire est-il décalé et finalement moins nocif ? Ou alors, la propagande de la télé les conditionne-t-elle moins, et ne les terrorise donc pas assez ?
Dommage qu’on ne puisse compter sur les opposants au vilain empire pour faire la lumière : Chine et Russie sont alignés englués, sur ce coup-là." CHB https://reseauinternational.net/conspirations-et-coronavirus/#comments

Olga: Macron, via le Varan de son ministère de la Santé, a confié la gestion de notre déconfinement au cabinet de « management » américain BAIN & CO.
Et bien voilà ce que Pierre Jovanovic vient de balancer sur son site :
LE DECONFINEMENT DES FRANCAIS EST GERE PAR L’AMERICAIN BAIN, ANNEXE BIEN CONNUE DU MOSSAD !
Le post est assez long et comporte des liens à consulter donc je vous invite à en prendre connaissance directement sur le site de Pierre Jovanovic.
https://www.jovanovic.com/blog.htm
Plus vérolé que le gouvernement français tu meurs…

Galaad
à mon humble avis , cette crise sanitaire est une réponse assez vigoureuse d’une nature que l’homme a sérieusement malmené , dégradé depuis la révolution industrielle !on récolte ce que l on a semé !


3 . Commentaires sur Unz.com:

Brâs Cubas : Shamir se pose la question: "Pourquoi seuls les pays riches souffrent-ils ? Pourquoi seuls les pays disposant d'une presse libérale puissante, d'un lien positif avec l'OMS, d'une infrastructure de haute technologie développée et de leurs propres seigneurs du numérique ? Se pourrait-il qu'ils aient tout simplement quelque chose à piller ?"

Je réponds: Ou peut-être s'agit-il des pays où un plus grand nombre de personnes vivent jusqu'à un âge avancé et/ou qui sont capables de traiter plusieurs maladies qui, autrement, tueraient ceux qui en sont atteints".

RodW :"Pourquoi continuez-vous à vous en prendre à PornHub ? Tous les écrivains qui ont pris le gadget marketing d'un site porno pour la fin de la civilisation et l'ont mentionné dans tous leurs articles ont fait un merveilleux travail de promotion du site PornHub. Il semble qu'il y ait toujours des "conservateurs" qui se lamentent sur le porno, et on se demande toujours comment ils peuvent en savoir autant sur quelque chose qu'ils prétendent détester.

Aussi, pourquoi utilisez-vous l'expression "scary" ("effrayant") de la gauche dorée ? N'avez-vous pas remarqué que c'est l'un des mots utilisés pour déclencher une peur infantile et efféminée chez les gens irréfléchis ? Les petits enfants disent "Maman, j'ai peur !", souvent sans justification. Les adultes, en revanche, expriment leur inquiétude, ou leur peur, par rapport à la gravité de la menace. Si Orwell était vivant aujourd'hui, il réviserait son roman dystopien pour y inclure cette corruption particulière de l'anglais pour son effet de contrôle de l'esprit".

Corvinus dit :
"LOL, vous réalisez que l'État profond surveille votre activité et que vous êtes plus que susceptible d'être le cobaye, n'est-ce pas ?"

Pft dit :
24 mai 2020 à 4h44 GMT - 300 mots
"La plus grande partie de l'histoire du monde est basée sur la conspiration. L'acte de conspiration en secret contre d'autres entreprises, partis politiques, citoyens, consommateurs, pays, est aussi réel que la gravité qui n'est pas une théorie mais une loi (même si elle n'est pas entièrement comprise).

Les forces de l'ordre tiennent compte de la conspiration dans tous les crimes. Ils élaborent des théories quant au motif et aux moyens afin de cibler les suspects éventuels. Des personnes vont en prison tous les jours pour avoir enfreint les lois sur les conspirations. Les entreprises étaient autrefois punies pour collusion avec d'autres entreprises afin de fixer les prix avant que l'élite ne convainque tout le monde qu'elle n'existait pas, la collusion d'intérêts, mais qu'il s'agissait simplement d'un parallélisme conscient.

Les racailles qui conspirent pour faire des choses illégales seront sûrement prises tôt ou tard. C'est pourquoi l'idée que des riches et des puissants qui ont une influence sur le ministère de la justice, les forces de l'ordre et les organismes de réglementation sous contrôle puissent conspirer avec d'autres personnes aux vues similaires dans un but commun et interdépendant et s'en tirer à bon compte est tout simplement choquante. Lol

Ceux qui conspirent préféreraient certainement que les personnes contre lesquelles ils conspirent ne se lancent pas dans des théories sur des conspirations qui ont des conséquences négatives pour les 90% du bas de l'échelle mais qui ont créé une immense richesse pour le 1% du haut et quelques miettes pour les 9% de laquais. Ils acquièrent donc le contrôle des MSM et de la plupart des médias alternatifs et sociaux, sans parler d'Hollywood, des éditeurs de livres, etc. pour censurer les théories conspirationnistes (sauf les plus ridicule, créées pour discréditer les théories logiques ou dans un cadre fictif).

Bien sûr, tout se passe par hasard, par incompétence et par accident. C'est la version de la CIA, sur l'histoire et lsur la réalité. C'est drôle comme la pièce de monnaie atterrit toujours du côté qui favorise le 1%. C'est statistiquement significatif et cela conforte l'idée d'une hypothèse de conspiration".

Israël Shamir nous le rappelle : "Le progrès technologique est inévitable. Nous pouvons l'apprécier ou non, mais nous devons probablement nous y habituer. Et cela vaut aussi pour les choses désagréables. Il suffit de comparer la collectivisation en Russie soviétique et les "Raisins de la colère" aux États-Unis - ces deux processus ont éliminé les petits agriculteurs et créé de grands domaines agricoles".

Littlecuriousone :

"Si le coronavirus est bien réel, pourquoi facebook, youtube et d'autres sites continueraient-ils à supprimer et à bloquer des journalistes d'investigation impartiaux sur le coronavirus pandémique ?