Affaire Kabile, les victimes accusent: audience le 11 juillet

Publié le 08/07/2019

  • Affaire Kabile, les victimes accusent: audience le 11 juillet
  • Affaire Kabile, les victimes accusent: audience le 11 juillet

La cause de l'affaire Kabile, trafics d'organes, de cadavres, de cercueils, d'autopsies et d'état-civil concerne tout le monde.

Rappelons que nos corps n'appartiennent plus à nos familles, depuis la loi voulue par N Sarkozy: dès qu'un médecin vous déclare en état de mort cérébrale (état qu'il est habilité à provoquer et à gérer!!!!) les services hospitaliers peuvent vous piquer des organes, depuis vos cornées jusqu'à votre coeur, sans consulter quiconque, à moins que vous ayez exprimé à l'avance votre opposition à cette forme de cannibalisme, auprès des administrations concernées. Tout le monde est d'accord en théorie pour "donner de sa personne", a fortiori de son cadavre, pour sauver des êtres plus jeunes. Mais toute nouvelle loi se prêtera à des abus... dans le cadre de la légalité. Les médecins sont très tentés par le marché légalisé, dans ce domaine comme dans celui des dons de cellules sexuelles et de la GPA: si le vendeur de ses organes (jusqu'à 4 par presonnes, réutilisables  sur plusieurs receveurs!!!!) se met d'accord avec l'acheteur (un intermédiaire qui fournira différents hôpitaux), où est le mal? C'est un deal gagnant/gagant, disent-ils. Mais c'est pour le moment interdit en France. En Israël, cependant, le mauvais exemple est abondant, ainsi que le "prélèvement" sur les blessés palestiniens:

Voir"israël, paradis pour le trafic d'organes", http://www.partiantisioniste.com/?p=9992, repris par https://blogs.mediapart.fr/diagola/blog/111115/israel-paradis-pour-le-trafic-d-organes, 11 novembre 2015.

Et il y a des hôpitaux, en France, où on tue pour récolter des organes qui -il faut le savoir- ne vieillissent pas, et sont donc toujours convoités par les marchands de vie, même s'il faut aller les prendre à partir de vieilles carcasses. Depuis plus de 15 ans, la famille Kabilé et le juriste Christian Cotten se battent sur un cas inexcusable, survenu à l'hôpital de Gonesse, en région parisienne: comme le dit Mediapart, c'est l'omerta généralisée, et on n'en saura pas plus sur ce site: https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/111117/trafic-dorganes-en-france-lomerta-generalisee

"La cause de l'affaire Kabile, trafics d'organes, de cadavres, de cercueils, d'autopsies et d'état-civil concerne tout le monde."



 
 
 
Jeudi 11 juillet 2019, 13 h 30, TGI de Paris, chambre correctionnelle 13-2, Thierry Kabile cite cinq prévenus pour non-dénonciation de crime.
 
 
À l'attention des amis et correspondants de Politique de Vie.
 
Paris, le 7 juillet 2019
 
Bonjour,
 
Thierry Kabile, avec le soutien de Politique de Vie, de Maître Dominique Kounkou et de Maître Philippe Fortabat-Labatut, vous invite cordialement à venir le soutenir jeudi 11 juillet au TGI de Paris, porte de Clichy. 
 
Christian Cotten sur EPVTV le 23 juin, sur l'audience du 11 06 19 au TGI de Paris contre 5 prévenus.
 
 

Audience de fixation pour une citation directe en correctionnelle pour non-dénonciation de crime contre 5 prévenus :

- le maire de Gonesse Jean-Pierre Blazy ;

- l'éditeur du logiciel d'état civil Bruno Berthélémé, société Arpège ;

- le procureur de Pontoise Éric Corbeau ;

- le commandant de Police Élisabeth Humblot,

- et l'Agent Judiciaire de l'État Laure Bédier.

13 h 30, chambre correctionnelle 13-2, TGI de Paris Porte de Clichy.
 
Rendez-vous dans le hall à 13 h 15, prévoir 15 mn pour entrer.

Une toute dernière vidéo de votre serviteur, sur treize mn, pour annoncer cette citation avec nos amis congolais de la chaîne EPVTV.
 
Et ci-dessous, la vidéo complète avec les interventions de Thierry Kabile et de Maître Philippe Fortabat-Labatut.

Tout cela nous coûte trop cher pour nos faibles moyens personnels et nous manquons sérieusement de ressources pour, notamment, financer les frais d'huissiers et d'avocats, pour, en sus de nos deux prochaines procédures judiciaires en juillet et décembre, deux autres procédures en cours devant la Cour de Cassation, toujours pour la même affaire.

D'où le Pot Commun que nous avons ouvert pour recueillir vos soutiens. Merci à ceux qui veulent et peuvent contribuer fiancièrement à notre travail d'intérêt général à ce jour au regard des multiples dossiers-poubelles de l'État.

La cause de l'affaire Kabile, trafics d'organes, de cadavres, de cercueils, d'autopsies et d'état-civil concerne tout le monde.

Merci de vos partages et de vos contributions, même minimes, elles nous aideront vraiment. Navré de faire la manche, je n'ai pas d'autre option pour le moment.

Bien à vous,

Christian Cotten
 
 
Notre Pot Commun Solidaire
 
La cause de l'affaire Kabile, trafics d'organes, de cadavres, de cercueils, d'autopsies et d'état-civil concerne tout le monde. Merci de nous aider à la mesure du possible.
 
 
Notre dernier interview
 
Christian Cotten, Thierry Kabile et Maître Philippe Fortabat-Labatut interviewés sur EPVTV le 23 juin 2019, le dernier point sur cette affaire où règne toujours la Loi de l'Omerta.
 
 
 
 
 
Christian COTTEN
Politique de Vie
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
 
 
Cet email a été envoyé à grianala@gmail.com.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur POLITIQUE DE VIE.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2018 POLITIQUE DE VIE