L'irrationalité insurmontable du positivisme matérialiste

Publié le 07/01/2018

  • L'irrationalité insurmontable du positivisme matérialiste

Par Sébastien Renault

La question des preuves de l’existence de Dieu donne lieu à des exercices de la raison (et/ou de la rationalisation des intuitions) qui a toujours passionné les penseurs. Tandis qu’il suffit à l’enfant (et à l’honnêteté foncière de toute personne en liberté de l’exercer) de répondre tout simplement que l’existence de Dieu est une évidence, qui nous est donnée par le fait que nous ne saurions avoir créé tout ce qui nous a précédés, Sébastien Renault cherche les bases cachées du matérialisme régnant dans le monde scientifique. Il ne s’agit pas d’agnosticisme, mais d’une véritable foi inadmissible du point de vue logique. Démonstration en deux temps ci-dessous, d’un point de vue logique, physique et métaphysique.

https://www.youtube.com/watch?v=dS19pW97ah4

Petite illustration probabiliste élémentaire (en complément de la première partie de cet entretien, voir https://www.youtube.com/watch?v=dS19p...) pour faire resortir, mathématiquement, l’impossibilité pratique insurmontable de l’émergence de la vie par le hasard (et la nécessité). Nous nous inspirons ici du théorème statistique de Borel articulé autour des raisonnements sur les « infinis ». Et parvenons, in fine, à la conclusion de ce que l’évolutionisme matérialiste athée repose sur une foi grossièrement irrationnelle dans le pouvoir « créateur » du hasard aveugle.

Contactez-nous

Notre service client est disponible 24h/24, 7j/7

Tél. :+33 (0)6 83 35 54 36

Contacter notre service client

Recherche dans le blog