Qui contrôle RT France, Moscou ou Tel-Aviv?

Publié le 10/02/2019

  • Qui contrôle RT France, Moscou ou Tel-Aviv?

 Enquête et analyse - Paul Matthews

 

«L'Angleterre n'a pas d'amis éternels, l'Angleterre n'a pas d'ennemis perpétuels, l'Angleterre n'a que des intérêts éternels et perpétuels». Lord Palmerston (1784-1865).

 

 

 

Au sujet d'un récent billet de Panamzaextrêmement troublant (Cf. détails ci-dessous) et concernant la première et la deuxième chaîne d'information russe en français, il ne s'agit pas de savoir si - oui ou non - RT et Sputnik sont des organes de propagande russe. On pourrait s'interroger de la même manière devant le contenu et la forme des émissions de Voice of America, BBC World Service, Deutsche Welle, Radio France Internationale, Al-Jazeera, et j'en passe. Peu importe le financement : investissement privé ou redevance publique. Ce sont par excellence - ou devraient l'être - des officines de leurs cultures nationales respectives. Seul le téléspectateur moyen, préalablement intoxiqué par la doctrine mondialiste, serait incapable de saisir cette vérité primordiale.

 

Panamza, alias Hicham Hamza, soulève une vraie question lancinante - touchant RT, Sputnik et chaque chaîne d'information mentionnée ci-dessus : à quel point leurs lignes rédactionnelles seraient-elles noyautées, voire

chapeautées, par la seule puissance étrangère apte à le faire : en l'occurrence l'État d'Israël et ses maquisards

sayanim ?Avant de s'aviser sur les raisons pour lesquelles le torchon brûle autant entre Panamza et RT France, pour être honnête, je dois dire que, malgré une loyauté apparente de la couverture médiatique russe envers les Gilets jaunes et d'autres sujets d'intérêt général, j'ai personnellement quelques réserves sur certains aspects 'politiquement corrects' de RT France : notamment le nombre élevé de jeunes femmes qui y figurent en

tant que présentatrices. Ce degré de jeunisme et sexisme est visible aussi sur les antennes RT anglophones.

 

Lancée en 2005, avec des bureaux en 2019 à Tel-Aviv, Washington, Paris, Londres, RT comptent 2000 salariés. Il faut signaler le contexte d'une guerre informationnelle énoncée par Vladimir Poutine face à un niveau de russophobie incontestable et préjudiciable pour tout le monde. «Les deux médias se démarquent dans l’espace médiatique français en proposant une ligne éditoriale en rupture avec leurs confrères». Voici les termes d'une critique formulée à l'encontre de RT et Sputnik par le site nouvelobs/rue 89. Ça en dit long sur la discrimination

exercée en France en milieu journalistique à l'égard de ceux souhaitant sortir du moule de la pensée unique !

 

En raison d'une proximité supposée avec le Kremlin, Wikipedia les abreuve d'injures, les accusant de censure, d'homophobie et de propagande. Réputée friande de la bière, journaliste russe d'origine arménienne, née en 1980, Marguerite Simonovna Simonyan ou Simonian (Маргари́та Симо́новна Симонья́н) est rédactrice en chef des publications en langue anglaise et d'autres antennes de la télé et du réseau d'actualités RT/Sputnik (autrefois : Россия Сегодня, Rossia Segodnia, Russia Today), avec un siège social à Moscou, comme Sputnik, (anciennement l'agence gouvernementale d'informations The Voice of Russia - autrefois Radio Moscow - et RIA Novosti) avec des bureaux à Washington, Beijing, Jakarta, Singapore, Londres, Edimbourg et au Caire.

 

Ne tarissant pas d'éloges à l'égard de Press TV - la chaîne d'information internationale iranienne en français et anglais - dans un échange avec Kevin Barrett en février 2019, Gordon Duff considère les médias russes comme garbage et il traite volontiers Marguerite Simonovna Simonyan 'de la personne la plus compromise sur terre'.

 

Ce vieux briscard des domaines militaires et de renseignements n'est pas exempt de défauts. Mais, comme tout le monde, il possède également des atouts. Par exemple son discours à Damas durant la première semaine de décembre 2014 aurait fait ouvrir les yeux sur la réalité géopolitique derrière Daech et les véritables racines du terrorisme au Moyen Orient. Si son organisation Veterans Today n'est pas parfaite, non plus - loin de là - c'est possible qu'elle a fourni le renseignement qui avait arrêté finalement les attaques d'Oncle Sam contre la Syrie en 2013 suite aux attentats - sous faux drapeau - avec les armes chimique. D'après Gordon Duff, Veterans Today a tuyauté ainsi Chuck Hagel qui, lui, au grand dam des néoconservateurs israélo-américains, était la personne qui a pu empêcher le dog of war nord-américain et ses chiots européens de bombarder la Syrie en septembre 2013. Décision qui finira, par coûter, apparemment, au 24e secrétaire à la Défense des USA son poste au Pentagone.

 

Toute proportion gardée, les propos extravagants de Gordon Duff semblent être corroborés par les soupçons

bien plus étayés de Panamza. Le 20 décembre 2017 celui-ci indique la 'présence incongrue' de Gilles-William Goldnadel, militant ultra-sioniste et ami de Benyamin Netanyahou, à la soirée d'inauguration d'RT France. Le 17 janvier 2018, il souligne le fait que la patronne de RT France se vantait ridiculement de censurer tout propos «complotiste» et de refuser tout débat sur le 11-Septembre. Alors que le 4 juillet 2018, RT France va colporter,

d'après Panamza, un long débat «soporifique et sournoisement islamophobe» à propos de «l'antisémitisme».

 

S'il est tacitement présenté par la caste de Macroncomme un site dangereusement influent - preuves à l'appui - Panamza soutient en février 2019 que - pour ce qui est de nombreux commentaires des internautes - RT France

œuvre sous tutelle de modérateurs/désinformateurs liés directement au renseignement militaire israélien. En dehors des passerelles averées existant dans les réseaux sionistes - notamment via la mouvance des hassidim Loubavitch et l'entourage présidentiel russe, cette connexion secrète de RT France à Israël est accablante.

 

Malgré la formule chérie du Saker : 80% informational war, 15% economic war and only 5% kinetic, l'image d'une Russie en lutte contre le virus mondialiste risque d'en pâtir. De deux choses l'une : soit on fait valoir l'idée que, pour nous endormir, l'ingénierie sociale est passé maître dans l'art de trouver des scénarios et histrions pour jouer la comédie des «gentils contre les méchants» ; soit, comme l'affirmait Israël Shamir à Paris en 2014, on

devrait soutenir la thèse du Saker, que Vladimir Poutine a suffisamment à faire pour conserver sa souveraineté nationale et qu'à ce titre il pratique sagement son exercice d'équilibriste. En attendant des jours meilleurs, pour préparer les lendemains qui chantent, le bâillon doit rester en place. Or, comme nous le révèle Veterans Today, la tentative anglo-ukrainienne, en novembre 2018 de démolir par SADM le nouveau pont de Crimée traversant le détroit de Kertch, témoigne du besoin extrême de la vigilance russe face à une malveillance aussi sournoise.

 

Dans tous les cas, l'assise électorale du dirigeant russe repose sur sa capacité à tenir ses nombreuses promesses socio-économiques, autrement dit ses plans soigneusement élaborés pour mondialiser - pardon - moderniser les moyens d’existence de tous ses compatriotes - notamment la majorité de la population qui vit en dehors de ses villes les plus développées, que sont Moscou et Saint-Pétersbourg. Tandis que les Atlantistes cultivent le mythe d'un Vladimir Poutine autocrate s'accrochant au pouvoir au détriment de la situation économique et sociale de sa nation, la réalité, en effet, est celle d'un libéral parmi les libéraux, pris au piège de la finance apatride.

 

Celui que les médias occidentaux se plaisent à appeler «le maître du Kremlin» vit dans l'ombre d'une secte juive en la personne du grand-rabbin de Russie, Berel Lazar, géniteur de treize enfants et qui est né à Milan en 1964 des parents qui ont été parmi les premiers émissaires du Rabbin Menachem Mendel Schneerson (1902-1994).

 

Septième héritier d'une dynastie hassidique Habad-Loubavitch,fondée en 1797 par Rabbi Schnéour Zalman de Lyadi, il s'agit du leader charismatique d'une mouvance de judaïsme politique, dont le fantôme hante aussi bien les cabinets de Benyamin Netanyahou et Donald Trump que le bureau de Vladimir Poutine. La cabale compte aujourd'hui 550 000 fidèles à travers le monde. Environ 150 000 d'entre eux - 1% de la population mondiale

juive - habitent à New York, où la moitié vit sous le seuil de pauvreté. Comme nous le montrent les témoignages de Michael Lesher, Henry Makow, Gilad Atzmon, Ted Pike, entre autres, bien que «hassid» signifie pieux, leur religion messianique est un simulacre, puisque leur enseignement rabbinique, dont le noachisme - loin d'être un message de paix et fraternité universelle - fait appel à la violence comme moyen pour changer la réalité. En plus ils se livrent à une gamme d’activités criminelles : trafic de stupéfiants, pédophilie, prélèvement d’organes, en constituant une menace existentielle pour l'ensemble de la communauté humaine, juifs compris. Ce qui effraie, c’est leur pouvoir et le fait qu’ils complotent pour provoquer une guerre nucléaire et accomplir leur prophétie.

 

La fille du président américain, Ivanka, et son mari, Jared Kushner, appartiennent à ce culte théopolitique, qui érige des ménorahs géantes à la Place Charles-de-Gaulle-Étoile ou sur le Champs de Mars, au pied de la Tour Eiffel, et partout dans les beaux quartiers parisiens, où se dresse ce gri-gri hébraïque, à l'heure où les crèches font polémique (comme à Béziers), où les marchés de Noël sont rebaptisés "marchés d'hiver" (Belgique) et où la France profonde, la France d'en bas et la France périphérique deviennent synonymes de «peste jaune» ...

 

Du coup, si le 11-Septembre fut essentiellement une opération israélo-américaine sous faux drapeau islamiste dans laquelle la mafia israélo-russe était impliquée via une base du Mossad dirigée par Dominik Otto Suter et dénommée Urban Moving Systems, le sujet demeure tabou et une constitue une ligne rouge infranchissable pour tous ces monothéistes du marché négociant les couloirs des hautes sphères politico-financières, dont Vladimir Poutine. .

 

 

Loup solitaire, Panamza est un radical sui generis, convaincu «qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné» si l'on veut s'en sortir la tête haute du cloaque mondialiste. Musulman intégre, il vit mal le spectre de ses co-religionnaires et des chrétiens du Moyen Orient sacrifiés sur l'autel du Dieu argent. Possèdantla noblesse d'âme d'un Hamlet et le courage de ses convictions, ce fin limier réunit les preuves, travaillant comme le saumon qui nage à contre-courant, pour établir la culpabilité par association et monter à la fin un dossier solide sans faille.

Comme partout où la vérité dérange chez ceux et celles qui ne peuvent ou ne veulent par affronter de faits embarrassants, la condescendance est de mise, tandis que et le ricanement devient leur seul mode d'expression.

 

On sait pourquoi Gilles-William Goldnagel, omniprésent dans les médias francophones, figure parmi les invités au vernissage de la chaîne RT France en décembre 2017 : pourquoi cet avocat franco-israelien, plein de mépris 'professionnel' pour les Gilets jaunes sur BFMTV/RMC en novembre 2018, y prend soin de répéter le discours haineux de Benjamin Griveaux : pourquoi ce défenseur de Grégory Chelli, alias le hacker mortifère, Ulcan, peut donner l'impression d'être aussi sadique que son client : pourquoi - s'étant permis d'ironiser sur la mort d'une victime du terroriste franco-israélien associé, lui, à la Ligue de Défense Juive (LDJ) – pourquoi ce ténor du barreau en France s'autorise à tenir des propos aussi blessants pour le mémoire du disparu chez sa famille ...

«De manière extravagante, une expertise médicale non-contradictoire aura donc décidé qu’une mauvaise plaisanterie supposément commise par M. Chelli serait en lien discutable avec le décès d’une personne, connue pour ses graves troubles cardiaques». Paroles de Gilles-William Goldnagel – dossier de l'affaire «Ulcan».

 

Ulcan, depuis 2010 coule des jours tranquilles à Ashdod en Israël et serait toujours en liberté, vu la procédure judiciaire tardive du parquet de Paris pour «violences volontaires avec préméditation ayant entraîné la mort» dans le cadre de l’affaire Thierry Le Corre. Celui qui serait responsable de harcèlements téléphoniques et d'actes malveillants à l’encontre de plusieurs sites et de personnalités publiques, dont Aymeric Caron, Pierre Haski, Pierre Stambul, Jean-Claude Lefort, Daniel Schneidermann. Alain Soral, Dieudo, Robert Faurisson et/ou leurs proches ont connu de pareilles mésaventures. L'auteur présumé chouinait avec son avocat maître Goldnagel sur la première chaîne publique israélienne en 2015. Celui qui a reussi à hospitaliser en 2015 Hicham Hamza alias Panamza et avait revendiquéson empoisonnement. Une affaire classée sans suite par le procureur apparemment.

 

Pour conclure cet article concernant le rôle de RT et de la diplomatie russe, il est évident que la marge de manoeuvre de Vladimir Poutine est singulièrement étroite et qu'il doit 'conserver sa poudre bien au sec' ...

 

Répères

 

Russia Today France sous contrôle israélien : la preuve INFO PANAMZA. La chaîne d'information russe et francophone - qui prétend être subversive - est supervisée depuis Tel Aviv. Démonstration, sources à l'appui. http://www.panamza.com/040219-rtfrance-israel/ Le 04.02.2019 à 22h22.

 

Israël et le 11-Septembre : le grand tabouhttps://youtu.be/7RP4lJVYmgs Ajoutée le 17 déc. 2013 Découvrez la connexion israélienne des attentats du 11 septembre 2001 http://wp.me/pUl5X-yk| Hicham Hamza. Israël Taqîyahttps://hichamhamza.wordpress.com/le-grand-tabou/ | http://www.panamza.com/210415-communique/.

 

Discours historique de Gordon Duff à DamasVoici la transcription de ce discours historique de Gordon Duff à la Conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme et la Conférence religieuse tenue à Damas, en Syrie durant la première semaine de Décembre 2014. https://www.alterinfo.net/DISCOURS-HISTORIQUE-DE-GORDON-DUFF-A-DAMAS_a109624.html StopMensonges Mardi 13 Janvier 2015|Quand Gordon Duff de Veterans Today balance […] une onde de choc planétaire pour nous réveiller ! http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2014/12/23/quand-gordon-duff-de-veterans-today-balance-la-verite-a-dama-5519481.html.

 

Attaque chimique en Syrie : le rapport qui dérange Une étude du prestigieux MIT affirme que le massacre chimique d'août 2013 a été perpétré depuis une zone rebelle, contredisant les affirmations occidentales. Armin Arefi https://www.lepoint.fr/monde/attaque-chimique-en-syrie-le-rapport-qui-derange-19-02-2014-1793755_24.php.

 

RT France, Sputnik : dix choses à savoir sur les médias russes en France Par Théo Caubel, Philippine David et Corentin Dionet, journalistes Publié en janvier2017 https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-sur-les-reseaux/20170102.RUE6087/rt-france-sputnik-dix-choses-a-savoir-sur-les-medias-russes-en-france.html

 

War On “Conspiracy Theories” Goes Ballistic ! Gordon Duff Shows His Guns On False Flag Weekly News Posted on February 3, 2019 AuthorKevin BarrettComments(5)|https://www.veteranstoday.com/2019/02/03/duff-ffwn-2/. https://youtu.be/n3kOcQb93dA War on Truth_False Flag Weekly News 02/01/2019.

Diffusé en direct le 1 févr. 2019 War on Truth_False Flag Weekly News 02/01/2019 noliesradio.

 

Sukkot October 03, 2018 / Gilad Atzmon https://www.gilad.co.uk/writings/2018/10/3/sukkot.

 

Gilad Atzmon: “Ethics and morality are far more crucial than some UN decision”7889 Views December 03, 2009

9 Comments<span style="text-decoratio

Contactez-nous

Notre service client est disponible 24h/24, 7j/7

Tél. :+33 (0)6 83 35 54 36

Contacter notre service client

Recherche dans le blog