Catégories

Newsletter

Blog catégories

Grincheux de novembre 1

Publié le 13/11/2017

  • Grincheux de novembre 1

- Le caté par les arts:

une initiation à la religion chrétienne par l'histoire de l'art, en 28 leçons, par Maria Poumier, destinée aux enfants et aux adultes n'ayant aucune notion de la culture chrétienne, provenant d'autres cultures, croyants dans d'autres religions, ou ayant été élevés en dehors de toute croyance religieuse.

http://arts-cate.mouvement-jre.com/ 

- Antipresse n° 102 (sur abonnement, gratuit)

Au sommaire, la Catalogne contre Bruxelles (à télécharger gratuitement)

http://www.antipresse.net/index.html

- Mélenchon plus sioniste et colonialiste que jamais

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.bruno_guigue.111117.htm

- Interview sous-titrée de  Adam Garrie, l'excellent rédac'-chef du site The Duran.com, qui fournit sans doute les meilleures analyses géopolitiques actuellement publiquement disponibles en langue anglaise.

Une analyse profonde sur les récentes purges au sein des structures de pouvoir en Arabie Saoudite, avec une attention particulière portée sur l'éviction forcée de Saad Hariri du poste de Premier Ministre du Liban.

: https://globalepresse.net/2017/11/11/revirements-tectoniques-en-arabie-saoudite-sur-fond-de-purge-politique-radicale/

- Arrêt sur info: 

 

- Sur la Catalogne et l'Otan, la croyance en Dieu chez Napoléon, et le retour général au religieux

 http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/tstmagic/1024/tstmagic/decodage/haut_bas.htm

       Salafisme (3) : le cas tunisien

3 novembre 2017

Troisième volet de la série « Salafisme », cet article a vocation à détailler les spécificités du salafisme en Tunisie. Le cas tunisien est (...)

Thierry Meyssan se défend contre la bêtise sous couvert de rigueur  (dossier en cours)

S'il y a des erreurs dans ses articles et ses livres : "Les sciences politiques sont des sciences empiriques : on ne parvient à distinguer entre des hypothèses, celles qui sont vraies de celles qui sont fausses, qu’à travers leurs conséquences" (T.M., A propos de Sous nos yeux (entretien de mars 2017):

http://www.voltairenet.org/article195657.html 

S'il est un agent, conscient ou manipulé, des uns ou des autres:

"Ne peut-on pas légitimement penser que votre combat contre l’impérialisme vous aveugle ? Que vous n’êtes pas « objectif » ? Ou que vous êtes perméable à la propagande de l’autre camp ? Voire que vous en soyez un vecteur !

Thierry Meyssan : Je me le demande tous les jours et j’espère que vous aussi, qui vivez de l’autre côté de la frontière, vous vous le demandez tous les jours pour vous-mêmes. Où que l’on vive, on est toujours influencé par son milieu. Votre situation en Europe n’est pas meilleure que la mienne ici.

Chacun d’entre nous doit faire un effort pour devenir objectif. Ce n’est pas spontané. Dans un conflit, nous devons chercher à comprendre comment nos adversaires analysent les situations. Non pas pour mieux les combattre, mais pour éventuellement nous rapprocher d’eux.

Ceci étant posé, et sachant que la responsabilité politique, c’est de choisir en permanence la moins mauvaise solution, je ne prétends pas avoir servi des saints, mais les meilleurs. "

http://www.voltairenet.org/article195657.html

- sur les lacunes de son livre Sous nos yeux (manque de notes attestant des sources fiables), voir ci-dessus  :

- sur l'autocensure pratiquée par l'éditeur pour éviter des poursuites, il dévoile la validation tacite de ses affirmations, par des personnalités de premier rang: Précisions et corrections à l'édition française de Sous nos yeux

http://www.voltairenet.org/article198533.html

- sur son rôle en Libye, il donne la parole à l'héritier de Mouammar Kadhafi, aspirant à reprendre la direction de la Jamahiriya:

http://www.voltairenet.org/article198542.html

- sur l'implication de Sarkozy dans les crimes ayant débouché sur l'assassinat de Mouammar Kadhafi, on notera sa prudence, et le refus de se joindre à la meute: Derrière les affaires Sarkozy et lafarge

http://www.voltairenet.org/article198454.html

- Sur l'implication de la Turquie dans l'attentat du 13 novembre à Paris, patience...