Dieu te bénisse, Amérique, par Israel Adam Shamir

Publié le 10/02/2016

  • Dieu te bénisse, Amérique, par Israel Adam Shamir

Excellente nouvelle du New Hampshire ! Après des années de frustration, nous entrevoyons l’Amérique que nous voulons voir bénie, celle qui rejette la machine à fric de Wall Street et sa machine à cadavres du Pentagone. Les deux candidats en tête pour la présidence sont bons, Sanders pour la gauche et Trump pour la droite, exactement ce qu’il faut, et laissons maintenant le meilleur gagner, pour nous étrangers ils feront l’affaire tous les deux. Ils sont non-interventionnistes, tous les deux veulent stabiliser l’Amérique, sans aller s’ingérer ailleurs. Le peuple a rejeté les candidats va-t’en guerre de l’establishment, et c’est ce qui compte.

Excellent, que droite et gauche rivalisent pour le bien du pays au lieu de former un centre informe et de s’y tenir. La société a besoin d’une gauche et d’une droite, on ne saurait tenir debout sans sa jambe gauche et sa jambe droite. La droite est la force conservatrice, de la nature et de la tradition. La gauche est celle qui fait avancer la société, la garantie de sa vitalité, de sa capacité de changement, de sa mobilité sociale. Une société sans sa gauche pourrirait sur pied, une société sans droite s’effondrerait. La gauche apporte le mouvement, la droite garantit la stabilité.

Dans le New Hampshire, le peuple américain a vaincu la pseudo gauche et la pseudo droite, elle donne sa chance au réel. Mme Clinton battue par le vieux socialiste, et Mr Bush  par le tonitruant Trump : ils se sentaient puissants et tout en haut de la pyramide, comme des aristocrates nés pour commander, mais la République a des instincts démocratiques sains. Nos deux nouvelles figures de proue rejettent les diktats des banquiers, veulent tous les deux  offrir aux Américains un bon système sécurité sociale, et sont mécontents de la tournure de l’Amérique ces dernières années.

Les Démocrates ont rejeté les politiques identitaires, les femmes ont dit non aux sorcières féministes qui voulaient enfourcher le cheval de bataille de la solidarité sororale. Et les Républicains n’ont pas été effrayés par la machine médiatique qui faisait déjà de Trump le « nouvel Hitler ». Parfait !

Les deux candidats sont également déplaisants pour le lobby israélien. Sanders veut la paix au Moyen Orient et soutient les droits des Palestiniens, Trump veut que l’argent soit dépensé dans le pays. Sanders est d’origine juive, Trump a une fille juive, et ces connexions peuvent rendre plus douce la libération de l’Amérique hors de l’emprise du lobby.

Les relations avec la Russie s’en détendront d’autant. Trump ou Sanders, les Russes vont les adorer, parce qu’ils éloignent le spectre de la Troisième Guerre mondiale.

Les Russes veulent être partenaires des US. Les succès russes en Syrie ne se seraient pas confirmés sans la neutralité prudente d’Obama. Un autre président américain aurait fait de la superbe aventure russe un pur enfer, même sans entrer directement en guerre. Rendons hommage à qui le mérite : Washington permet, sans le dire, aux Russes de sauver la Syrie, malgré les geignardises israéliennes et les glapissements saoudiens. L’attitude positive des Russes envers les US s’est manifestée lors de la récente visite de Henry Kissinger à Moscou: il a été reçu comme un ambassadeur spécial des élites US, même s’il ne s’agissait peut-être que du retour d’un vieux monsieur sur des lieux où l’on se souvient de lui.

 

Inutile de préciser que la primaire du New Hampshire n’est pas encore l’élection présidentielle, que tant l’establishment que le lobby ont tout le temps pour se refaire, pour ruiner la reputation des favoris actuels, ou même pour les descendre comme ils avaient tué Huey Long[i]. Et même les meilleurs peuvent décevoir à l’avenir, comme Barck Obama a déçu.

Mais pour le moment, je te bénis, Amérique: ton coeur bat là où il faut. Vous n’êtes pas les monstres que votre establishment actuel voudrait que vous soyez. Quoi qu’il advienne, nous nous en souviendrons.

Traduction : Maria Poumier              

Joindre l’auteur : israel.shamir@gmail.com


[i] Dirigeant démocrate sudiste qualifié de fasciste, assassiné en 1935.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire