Le cache-sexe des terroristes, par Charybde

Publié le 17/11/2015

  • Le cache-sexe des terroristes, par Charybde

Pour de nombreuses raisons linguistiques, le communiqué de DA'SH (ci-contre), au papier à en-tête digne de celui d'un service de communication professionnel, et émaillé de citations atomistes du Coran, ressemble étrangement à un faux (Réf bib 1). En dehors du "massacre" de l'orthographe, il évoque une traduction en ligne "automatique". Par exemple, la traduction mot-à-mot d'expressions idiomatiques est tragiquement comique (par exemple: "un groupe ayant divorcé la vie d'ici-bas"...).

Le "trait forcé" ici et là laisse penser qu'il s'agit d'une manipulation (USraélienne?) mais ce qu'il est plus intéressant de noter ici, c'est que les "auteurs" du texte affirment avoir pris pour cible "la capitale des abominations et de la perversion" (sic) et qualifient de manière surprenante l'événement de la salle de spectacle visée de "fête de la perversité" (sic). Par ailleurs, ils font également allusion aux raisons qui ont conduit leurs "frères" à perpétrer la tuerie de Charlie" (non pour avoir simplement "osé insulter notre Prophète" (sic) mais  bel et bien (un non-dit qui est très important…) pour avoir organisé une mise en scène porcno-graphique de ce dernier).

Bien sur, ici et en raison de l'évolution récente de la situation au Moyen-Orient, l'objectif principal de la nouvelle et spectaculaire tuerie n'est pas la p-graphie bien que le communiqué de revendication tient visiblement à rappeler qu'il reste bien en "filigrane".

La nouvelle donne géopolitique qui a en fait poussé DA'SH (ou plutôt les entités dont cette organisation est le "chaînon" final) à se venger contre la France est en fait la conséquence des exploits réguliers de l'armée syrienne contre les bandes armées, dont DAS'H au premier plan. Ces hauts faits de guerre ont été consolidés et catalysés depuis que la Russie a récemment déployé une couverture aérienne offensive d'une rare efficacité. Les rares et tardives frappes aériennes militaires françaises (et US-américaine notamment) contre DA'SH en Syrie se sont caractérisées par leur étrange inefficacité et leur timidité, comme si elles avaient menées à contrecœur. L'impression donnée à tout observateur est qu'un grand nombre de gouvernements aux intérêts liés à ceux de l'OTAN avaient longtemps espéré "en finir" avec la "dictature" (sic) syrienne: au début de la crise via toutes sortes de groupes de l'opposition dite "civile", "civilisée" ou "modérée" (sic), puis, "de guerre lasse", en exprimant publiquement leur soutien à d'autres groupes armés. Nombre personnalités et organisations musulmanes dites "modérées" avaient adopté une position similaire en hurlant avec les loups de l'OTAN et en prédisant des lendemains qui chanteraient pour les Syriens comme ils l'avaient fait, criminellement, avec les Libyens.

En effet, nous annoncions dans un premier article historique sur l'opération Charlie suivi d'un second article non moins inédit (Réf bib 2 et 3), que la seule explication à la manipulation mystérieuse du terrorisme dit "islamique" par des services secrets impérialistes, n'était pas la promesse d'un "paradis-d'-Allah" (selon un cliché néo-orientaliste des médias du Système) mais la suivante: parvenir à faire "parler les armes" afin de matérialiser un non-dit psychanalytique puissamment refoulé. Seule une analyse anthropologique et ethno-psychanalytique, inexistante jusque là, nous a permis de lever enfin le voile sur un phénomène inconnu et inattendu pour les masses télévisées du monde entier.

La manipulation de groupes comme DA'SH par les services secrets d'Etats impérialistes consiste à réussir, à distance (par infiltration limitée dans le temps et l'espace, insinuations, pièges sémantiques en rapport avec la religion, création d'épouvantails et "repoussoirs" aisément exploitables comme la p-graphie en offre tant, impliquant souvent  l'usage d'Internet et des fameux "réseaux sociaux", "usurpation d'identités/commentateurs et usagers en ligne", etc.), et sans laisser de trace tangible, à pousser des individus musulmans "non-encore-"radicalisés"", et parfois même "tranquilles",  à "franchir le pas" en allant commettre des tueries et en se suicidant par la même occasion.

Le monde contemporain actuellement dominé par l'impérialisme représente, dans une vision marxiste classique, le stade suprême du capitalisme, actuellement synonyme de "mondialisation" exacerbée. Cette dernière s'est accompagnée récemment d'une invasion quasi universelle de la p-graphie audiovisuelle, y compris dans les sociétés musulmanes. Il s'agit là d'un phénomène unique dans l'histoire de l'humanité et auquel l'islam depuis 14 siècles n'avait jamais eu à faire face: à savoir la p-graphie dans tous les foyers. L'islam est en plein désarroi à ce sujet. Le verset 19 de la sourate 24 (Lumière) évoque l'hypothèse d'un désordre sexuel dans la société mais qui est conscient qu'on était encore très en-deçà de ce à quoi le monde musulman fait face aujourd'hui?

A la différence des sociétés de tradition catholique qui ont eu le temps d'"avaler la pilule" (suite à la séparation de l'Eglise et de l'Etat en France il y a plus d'un siècle puis de la ""révolution"" "sexuelle" de "Mai 68"), les sociétés musulmanes sont désemparées et ce, d'autant plus que la pudeur est une valeur encore plus centrale et mise en avant dans l'islam que dans la Bible.

Nous avons déjà montré que les tueurs de Charlie avaient fait "parler les armes" en réponse à l'arme p-graphique utilisée contre leur religion (Réf bib 2). Or, dans leur communiqué plus haut (Réf bib 1), les auteurs (ou ceux qui se tiennent derrière) font référence par deux fois à la "perversité". En arabe, et tel qu'il apparaît dans le Coran, ce mot correspond à "Fusuq" ou "Fahisha". Or, pour les fidèles de la première religion sociologique au monde – laquelle fait de la pudeur et de la famille le centre de la société - cela représente, paradoxalement, pourra-t-on penser, une forme de terreur inadmissible.

En Tunisie, la "dérégulation" (au sens FMIste) des médias et des télécommunications pousse régulièrement, dans un mouvement néocolonial, des groupes influents à provoquer le grand public en espérant le conditionner  afin d'accepter à plus ou moins court terme la p-graphie et ses produits. L'été dernier, la Télévision Nationale elle-même s'est prêtée à ce jeu "vicieux" en diffusant, en plein mois de Ramadan et à l'heure où la majorité de la population rompait le jeûne, une série dans laquelle des femmes et hommes buvaient de l'alcool, sans parler de diverses insinuations mais le problème n'est pas là. Au même moment, l'"Haute Autorité à l'Audiovisuel" (un clone institutionnel digne de l'imitation servile du colonisateur par le colonisé, quand bien même "indépendant" et auteur d'une  "révolution" "démocratique") menaçait d'interdire certaines chaînes de télévision dont Zitouna TV, et ce, probablement plus en raison de ses dossiers politiques que de son orientation religieuse…

L'un des dirigeants de cette chaîne a alors exprimé sa colère d'une manière intéressante pour qui s'intéresse au lien structurel entre terrorisme et p-graphie. Tenant un enfant dans les bras, il s'est exclamé devant la caméra: "Dans ces conditions (celles du scandale de mœurs à l'heure de la rupture du jeûne et de l'interdiction d'un chaîne cherchant à inculquer des valeurs morales aux familles, comment voulez-vous que cet enfant ne rejoigne pas, quelques années plus tard, les rangs de DA'SH?"…

Si l'on ajoute que, "parallèlement" et suite aux conditions fixées par le FMI, la p-graphie "coule à flots" (selon des journalistes) au "pays de la révolution de jasmin" (sic – voir Prix Nobel de la paix de l'OTAN obtenu récemment par ce pays), on ne peut que craindre que davantage d'explosions pour l'avenir.

Bien entendu, cette analyse s'applique à tous les Etats du monde arabe. Faire croire que grâce à la p-graphie, ces sociétés "rétrogrades" vont finir par "se libérer", y compris sur le plan "sexuel", par la "grâce" de la libéralisation (au sens du FMI) de la p-graphie, ne peut être que l'œuvre d'agents de l'impérialisme. De telles explosions ont d'ailleurs lieu régulièrement et ce pays a même connu une affaire Charlie avant l'heure (dont l"'audace" dépassait même celle des "modèles" parisiens) avant l'heure (Réf bib 2). Elle a été étouffée afin d'éviter la "médiatisation".

Les apprentis-sorciers impérialistes jouent habilement avec le feu en intervenant à la fois sur le terrain militaire et celui des mœurs. Nous avons montré par exemple qu'une ressource en ligne aussi "banale" que Yahoo Actualités (consultation inévitable pour tout utilisateur de Yahoo Mail en raison d'une "redirection automatique" forcée à chaque sortie de la messagerie) répond à cette volonté de p-graphiser les esprits du monde entier (Réf bib 3).

Les analyses des experts officiels qui ne prennent pas en compte l'irruption de la p-graphie informatique sous toutes ses formes sont ainsi complètement faussées. Pourtant, la Chine qui ne recherche pas de "chocs de civilisation" artificiellement créés et pour qui la p-graphie informatique en tout temps et en tout lieu est inacceptable pour les mêmes raisons que les Musulmans et Catholiques, a clairement fait savoir à ses interlocuteurs européens qu'une solution devait être trouvée pour la "maladie mondiale" (sic) causée par ce phénomène (Réf bib 4).

Le chercheur Youssef Hindi s'est intéressé aux origines de la notion, désormais exploitée militairement, de "choc des civilisations"(Réf bib 5). Il montre qu'elle n'est pas récente mais relève d'une entreprise vieille depuis plusieurs siècles. Ses conclusions corroborent notre intuition (notre article sur l'opération Charlie) considérant le sionisme comme bras armé de l'impérialisme en charge d''exploiter la p-graphie comme arme contre les peuples à dominer (Réf bib 2).

 

 

Charybde, le 16 novembre 2015.

 

SOURCES CITEES:

(1) Copie du communiqué de revendication

http://www.france-irak-actualite.com/2015/11/attentats-a-paris-et-a-saint-denis-le-communique-de-l-etat-islamique.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

(2) "Charlie 2.0" et son arme redoutable et vicieuse. 19 janvier 2015

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/5142

(3) Le sex-shop officiel de Yahoo A-culs-alités et sa p-graphie subliminale. Pourquoi le public ne réagit plus à rien. 11 juin 2015

http://plumenclume.org/blog/1-le-sex-shop-officiel-de-yahoo-actualites

(4) La Chine nous demande de ne pas faire d'Internet "une maladie mondiale.

http://www.numerama.com/magazine/31133-la-chine-nous-demande-de-ne-pas-faire-d-internet-34une-maladie-mondiale34.html

Lui WEI, ministre chinois du Cyberespace "souhaite que les deux puissances s'allient pour une "meilleure coopération sur la loi, la régulation et les politiques relatives au cyberespace", et pour lutter contre différents "problèmes" comme "la pornographie en ligne, la cybercriminalité et le cyberterrorisme".

(5) Hindi Youssef: Occcident et Islam. Aux origines du sionisme.

http://www.france-irak-actualite.com/2015/10/aux-origines-moyenageuses-et-fumeuses-du-sionisme.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

       

 

 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire