On ne touche pas aux gosses! Actualités anti-lgbtistes

Publié le 15/10/2017

  • On ne touche pas aux gosses! Actualités anti-lgbtistes
  • On ne touche pas aux gosses! Actualités anti-lgbtistes

- Une université publique espagnole organise des conférences de propagande pour la Grossesse Pour Argent: la GAUCHE s'insurge:

– WordPress:https://stopvientresdealquiler.wordpress.com/

- Entretien avec Stéphane Duté (Citizen Go) :


- Google a fini de faire sa loi, première énorme victoire:

http://reseauinternational.net/un-professeur-fait-flechir-google/

Philippe Kerlouan

En comparant PMA et OGM, la Manif pour tous va-t-elle trop loin ? (Certainement pas; il faut enfoncer le clou: le but du soutien officiel des représentants de la dictature modialiste aux offensives lgbtqix est la CASTRATION CONSENTIE des hommes, ce qui permettrait de fabriquer des peuples dociles aux seules élites autorisées à se reproduire).

La libéralisation de la PMA et de la GPA conduirait vite à des dérives – sans compter que l’enfant est considéré comme un produit de consommation.

LIRE SUR BOULEVARD VOLTAIRE
  

 

Ludovine de La Rochère

Ludovine de La Rochère : « La question de l’écologie de l’homme est posée » (enfin! Et les écolos gendérisés doivent être poursuivis pour complicité de crime contre l'humanité)

La Manif pour tous vient de lancer une campagne d'affichage ayant pour but de sensibiliser le public sur la question de la PMA.

LIRE SUR BOULEVARD VOLTAIRE

 

 - Le trafic d'enfants avortés et découpés en morceaux: la justice US est lente, lente, lente.... mais elle avance. Un signe qui ne trompe pas : les hauts gradés de Planned Parenthood (maison mère du Planning familial) n'ont pas porté plainte pour diffamation ou falsifications ... 
 
 
 

Le bus de la liberté et de la vérité, contre l'enseignement du genre à l'école sera à 15 heures, dimanche 8 octobre (demain), place Vendôme.  Quittons nos canapés pour marcher en pleine lumière.

N'AYONS PLUS PEUR ET SOYONS UNIS 

medaille miraculeuse.jpg

Chers amis,

J'aurais voulu vous raconter comme nous avons croisé Emmanuel Macron hier matin, Porte Maillot. J'aurais aimé vous raconter comment nous nous sommes retrouvés encerclés par les CRS. J'aurais aimé vous parler de nos belles rencontres, hier après midi avec les parents d'élèves d'une école de Saint-Maur-Les-fossés.

Et je ne le ferai pas. En tous cas, pas aujourd'hui. Parce que l'heure est trop grave. Et que je n'ai  vraiment pas le cœur à ça !

Merci de nous aider à financer cette campagne du bus CitizenGO en cliquant sur ce lien :

https://donate.citizengo.org/fr/

Pourquoi ?

Parce qu'hier, un morceau de démocratie est tombé de notre pays. Et ce n'est pas une formule. Je n'exagère pas. Hélas !

Anne Hidalgo, le Maire de Paris et Laurent Russier, celui de Saint-Denis ont publié, conjointement, un communiqué de presse d'une violence insoutenable pour condamner le bus de CitizenGO.  Mais lisez plutôt :

jour4-hidalgo.jpg

Merci de nous aider à financer cette campagne du bus CitizenGO en cliquant sur ce lien :

https://donate.citizengo.org/fr/

Oui, vous avez bien lu.

Le bus CitizenGO, en rappelant, à un monde sans repère, totalement déboussolé, des banalités et des évidences [un homme est un homme et une femme est une femme], ferait de la " propagande haineuse et discriminatoire".

Et là, je n'ai plus envie de rire. Plus du tout. Surtout pas quand dans la foulée de ce communiqué incroyable, des "journalistes" aux ordres jettent en pâture l'honneur de millions de gens comme vous, comme moi et comme ceux que nous avons rencontrés depuis le lancement de ce bus. Car, voyez-vous, d'après ces "journalistes" qui ont, toute honte bue, "copié / collé" la prose de Madame Anne Hidalgo (en pire) nous serions des "réactionnaires complotistes... . Et eux, seraient des JOURNALISTES !!!

jour4-obs.jpg

Réactionnaires complotistes anti-théorie du genre...

 

Merci de nous aider à financer cette campagne du bus CitizenGO en cliquant sur ce lien :

https://donate.citizengo.org/fr/

Dans son communiqué de presse, Anne Hidalgo a écrit deux mensonges. Le premier est que la théorie du genre n'existerait pas. Bien sûr qu'elle existe. Le second est de dire que cette théorie n'est pas enseignée à l'école. Bien sûr qu'elle l'est. Et nous avons des preuves.

Nous n'en resterons pas là. Nous verrons avec nos avocats comment défendre votre honneur en même temps que la vérité et la démocratie.

Les preuves ? Nous les avons publiées sur Twitter. Directement à l'attention du Maire de Paris. En voici une :

jour4-preuve1.jpg

Aujourd'hui nous repartons au combat. Encore une fois. Nous n’arrêterons jamais de proclamer la vérité. Nous ne cesserons jamais, non plus, de mettre en pleine lumière tout ce qui peut nuire aux personnes les plus fragiles, à commencer par les enfants. La liberté d'expression est clairement menacée en France. Si nous n'avons plus le droit de nous exprimer sans encourir insultes et menaces, c'est que le problème de ce pays est autrement plus grave que ce que j'imaginais, il y a encore deux jours.

 J'ai besoin de votre mobilisation. Venez dimanche 8 octobre rejoindre le Bus à la "Fête à Neuneu", à 15 heures, place Vendôme à Paris. Venez vraiment. Venez nombreux. Vous êtes, vous aussi, responsables de ce qui se passera aujourd'hui. Car beaucoup de journalistes seront présents. Alors il faut que vous le soyez aussi. Pour défendre la vérité et la liberté

Vous le savez, ce combat est surtout spirituel. Il est d'ordre eschatologique. C'est celui du bien contre le mal. De la vérité contre le mensonge. Alors merci de prier pour nous. Nous avons besoin, aujourd'hui plus que jamais, de vos prières.

Merci et à demain. Sur le terrain.

Stéphane Duté et toute l’équipe de CitizenGO

PS : vous pouvez faire un don en cliquant sur le lien suivant : https://donate.citizengo.org/fr/ Vous pouvez également nous aider en adressant un chèque à CitizenGO 12 Rue Frédéric Petit, 80000 Amiens. Si vous souhaitez effectuer un virement sur notre compte du Crédit Agricole, le code IBAN est le suivant : FR76 1870 6000 0097 5192 6506 450

CitizenGO est une plate-forme de participation citoyenne qui travaille à défendre la vie, la famille, et les libertés fondamentales dans le monde entier. Pour en savoir plus sur CitizenGO, cliquez-ici,  ou connectez-vous sur Facebook ou Twitter.

- le pape François est intervenu le 5 octobre devant les participants à la XXIIIe Assemblée générale de l’Académie pontificale pour la vie.

 

Et il a dénoncé avec fermeté l’idéologie du genre en parlant de « l’hypothèse récemment avancée de rouvrir la voie de la dignité de la personne en neutralisant radicalement la différence sexuelle et, donc, l’entente de l’homme et de la femme. Au lieu de s’opposer aux interprétations négatives de la différence sexuelle, qui mortifient sa valeur irréductible pour la dignité humaine, on veut supprimer de fait cette différence, en proposant des techniques et des pratiques qui la rendent insignifiante pour le développement de la personne et pour les relations humaines. »

 

- Le bus espagnol dans les rues de Paris déclenche la fureur de certains, mais nous nous réjouissons, avec l'immense majorité! Grâce à la férocité bête et butée du gang LGBTQI-x , l'unité se refait, toute naturelle, entre gens de tout bord, des réputés extrémistes aux centristes les plus raisonnables: tous pour la réalité, la nature et la vérité, contre les sophistes, qui sont toujours manipulés par les Cyniques et esclavagistes de tout poil, sous n'importe quel prétexte.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Theorie-du-genre-a-l-ecole-le-bus-CitizenGO-relance-le-debat-47907.html

Des chrétiens rappellent des évidences qui font mal, mais que nul ne pourra jamais évacuer, même  s'il y a des esprits jésuitiques pour tenter de les contourner, dans toutes les reliions:

https://fr.aleteia.org/2017/09/12/pma-les-trois-raisons-simples-pour-lesquelles-leglise-y-est-defavorable/

Ni dogmatique, ni moraliste, pleinement consciente des souffrances engendrées par l’infertilité, l’Église demeure pourtant opposée à cette pratique au nom de sa haute considération de la dignité de tout être humain. Une vision exigeante, source de nombreuses incompréhensions, que l’on peut synthétiser en trois points.

 

1 – Respecter l’intégrité de l’embryon :

 

La vie humaine doit être respectée dès sa conception. Compte tenu de cette vision fondamentale, l’Église ne peut accepter une pratique médicale qui conduit à la destruction des embryons surnuméraires qui ne seront pas implantés après fécondation in vitro (FIV) et ne seront pas l’objet de « projets parentaux ». « De cette perspective où l’on reconnaît l’être et la dignité de l’embryon humain comme valeurs absolues, découle le plein respect de son inviolabilité » rappelait l’Académie pontificale pour la vielors de sa XIIe assemblée en 2006.

 

2 – Associer la fécondité à l’union des corps : 

 

La vie humaine résulte de l’union charnelle d’un homme et d’une femme. Au nom de sa vision de l’amour et du mariage, l’Église demeure fidèle à cette anthropologie naturelle et ne valide pas en conséquence la technicisation de la reproduction humaine. « L’amour est essentiellement don, et l’amour conjugal, en amenant les époux à la “connaissance” réciproque qui fait qu’ils sont “une seule chair”, ne s’achève pas dans le couple ; il les rend en effet capables de la donation la plus grande qui soit, par laquelle ils deviennent coopérateurs avec Dieu pour donner la vie à une autre personne humaine » affirmait saint Jean Paul II dans l’exhortation apostolique Familiaris Consortio de 1981.

 

3 – Protéger la filiation des enfants : 

 

Le cas particulier de l’insémination artificielle avec donneur (IAD) brouille la filiation des enfants. Ce cas, incontournable dans le cas des lesbiennes et des femmes célibataires qui bénéficieront de l’ouverture annoncée par Marlène Schiappa, prive délibérément l’enfant de la figure paternelle. « La fécondation artificielle hétérologue lèse les droits de l’enfant, le prive de la relation filiale à ses origines parentales, et peut faire obstacle à la maturation de son identité personnelle » indique l’instruction Donum Vitae de 1987.

 

C’est donc une vision haute de la dignité humaine, du caractère inviolable de la vie, de la protection de l’enfance, de la grandeur du mariage et de la beauté de la sexualité, qui guide la position exigeante de l’Église. Position que l’on pourrait résumer à une phrase : l’enfant est un don, pas un dû.

- Valérie Boyer dépose une proposition de loi pour renfocer les sanctions contre la GPA

https://www.lesalonbeige.fr/valerie-boyer-depose-une-proposition-de-loi-pour-renforcer-les-sanctions-dans-la-lutte-contre-la-gestation-pour-a

 

- Lettre au Ministre de l'Education nationale, à signer ici

A l'attention du Ministre de l'Education nationale 

Monsieur le Ministre,

Depuis votre arrivée au ministère de l’Education nationale, vous avez déjà beaucoup contribué à restaurer, au sein des écoles, un certain nombre de principes essentiels et de vérités fondamentales. Nous vous en remercions.

Aujourd’hui, nous avons besoin de votre aide pour supprimer des programmes tout ce qui déstructure les enfants, au moment même où ils ont besoin de toute notre attention pour se construire.

Les enfants ne sont pas un jeu. Et leur identité non plus. Il n’est pas possible de laisser certaines personnes, au sein même de votre ministère, leur inculquer cette fameuse idéologie du genre qui est à la fois mensongère et déstabilisante.

L’école de la République a vocation à instruire les élèves ; non à les formater dès le plus jeune âge.

Je compte sur votre aide et vous apporte mon soutien.

Bien respectueusement, 

Salutations,
[Votre Nom]

 - Ariane Bilheran et l'imposture des "droits sexuels"


Dans cette brève, vous disposez d'une revue de presse régulière et d'informations relatives à l'idéologie des "droits sexuels" et de "l'éducation sexuelle".

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, ou la diffuser comme bon vous semble.
 

Dernière interview en exclusivité


Watch the Video


Idéologie de "l'enfant sexualisé" :
le grand déploiement

 

Après 15 jours de hacking de pages de résistance à large audience sur Facebook, et qui avaient relayé mon message d'alerte sur les "droits sexuels", ainsi que d'autres alertes, 7 pages ont notamment été destituées de leur propriétaire initial, dont "Touche pas à mon gosse", "Exister en liberté", pour en citer certaines.
Nous assistons désormais, comme je l'avais prédit dans mes analyses, à la mise en place de la propagande pédophile de masse sur "les droits sexuels" de l'enfant, c'est-à-dire, de "l'enfant sexualisé" qui aurait des "droits à jouir".

20 minutes s'illustre dans la fake news
Merci à notre collègue psychologue Valérie Chenard, pour rétablir quelques vérités face à une désinformation toujours croissante, avec son article "FAKE NEWS de “20 minutes” : les Droits sexuels font bien partie de la santé sexuelle pour l’OMS et sont programmés en France"
20 minutes ne semble pas non plus respecter la charte sur les commentaires des internautes, ayant systématiquement supprimé tout le contradictoire faisant valoir mon travail et celui des professionnels de santé mentale contre "l'éducation sexuelle" et les "droits sexuels". 
Libération vante les mérites du "clitoris en 3D"
Les accointances du journal Libération avec les idéologies pédophiles dans son histoire n'étant plus à prouver, ce "journal" vante les mérites du "clitoris en 3D" pour que les enseignants expliquent le plaisir sexuel aux élèves des collèges et lycées.
Une "chercheuse indépendante" dont on cherche encore les diplômes, aurait en effet élaboré cette trouvaille, suivant ainsi l'idéologie de certaines féministes qui croient que l'émancipation de la femme passera par sa jouissance sexuelle... En tout cas, la "jouissance sexuelle" enseignée dès le jeune âge aux petites filles semble manifestement prioritaire au regard du développement de leur esprit critique et de leur culture, dans le droit fil des préconisations de l'OMS dans les "Standards pour l'éducation en Europe", dont s'inspire le Ministère de la Santé pour son grand plan "Santé sexuelle" 2017-2030, avec "l'éducation sexuelle dès la maternelle.

France Inter ouvre le débat pédophile
France Inter se demande en gros titre si un rapport sexuel avec un enfant doit être automatiquement considéré comme un viol, ouvrant ainsi le champ des possibles pédophiles.
 


La revue Sciences Humaines prête une sexualité aux enfants en débattant sur leur "vie sexuelle" sur la base d'études floues et non citées, avec Patrick Doucet, "enseignant en psychologie", dont on cherche les diplômes en psychologie de l'enfant et en psychotraumatisme, et dont son livre montre qu'il est un fervent adepte du "scientifique des viols d'enfants" Alfred Kinsey, cité à maintes reprises pour décrire des parthouzes et orgasmes d'enfants dès le plus jeune âge (décrite également dans son livre).

L'idéologie pédophile consiste à sexualiser les enfants, et à confondre sexualité et sexuel infantile (la confusion est faite dans cet article, dans la droite ligne des "droits sexuels"), à confondre sexualité, érotisme, sensualité et tendresse s'agissant de l'enfant, à poser le regard intrusif de l'adulte sur l'intime de l'enfant. 

Quelques questions, parmi tant d'autres qui pourraient se poser à la lecture de cet article :
"On a rapporté quelques cas de fœtus en érection et semblant se masturber, mais il est difficile d’établir un pourcentage. Je ne fais que rapporter des observations scientifiques, pas toujours récentes d’ailleurs."
Oui, svp, LESQUELLES d'observations scientifiques, "pas toujours récentes" ? Kinsey ? QUI ? Des noms, et des études dont nous pourrons apprécier la fiabilité svp.

"Autour de 15 % des enfants se livreraient même à de tels jeux entre frères et sœurs"
Oui cela s'appelle l'inceste : on prohibe ou on tolère ?

"Mais l’agression sexuelle peut être aussi un cas unique d’exhibitionnisme, ou de masturbation mutuelle avec quelqu’un de plus vieux : dans le tiers des cas, il n’y a pas de séquelles observables."
Ah bon ? Quelles sont les compétences de ce monsieur en matière de psychotraumatisme, et les études sur lesquelles il se fonde ?
Et les études scientifiques du "un tiers des cas" qui n'ont pas de séquelles observables ? Que veut dire "pas observables?" Elles sont cachées ? C'est le propre du traumatisme psychique, d'être une bombe à retardement !!!
"Quelqu'un de plus vieux ?" : "plus vieux" de quel âge ?

"Ça fait vingt-cinq ans que j’enseigne, je lis toutes sortes de choses, je n’ai jamais vu une preuve quelconque démontrant les différents stades freudiens."
Il manque peut-être à ce monsieur une clinique solide en psychologie de l'enfant ? Ces stades sont symboliques, et fantasmatiques, Freud n'a jamais parlé de l'enfant sexualisé au sens propre, sinon sous l'angle de la séduction traumatique (l'enfant sexualisé par l'adulte, ce qui le rend INEDUCABLE et PERVERS, dixit Freud : explications ici)

"Il n’y a pas de normes précises à ce sujet."
Nous y sommes. Pas de normes, pas d'âges, on fait comme on sent et comme on veut, entre enfants, puis après entre enfants et "quelqu'un de plus vieux".Que Sciences Humaines relaie cela, sans prendre aucune précaution du côté des pédopsychiatres et des psychologues de l'enfance, ne pose aucun problème ? Le lecteur appréciera le message subliminal de la photo de l'article, avec un tel titre. Si ce n'est pas intentionnel c'est encore plus grave en termes de maîtrise de la communication et de ce que l'on induit.

 
Résistance - "Anticorps intellectuels"

François Asselineau Président du parti de l'UPR se positionne sur le sujet de "l'éducation sexuelle" à l'école, sortant le sujet de la catégorie "mensonge complotiste" dans laquelle il était situé jusqu'à présent dans la sphère publique. Notons que ce n'est pas dès l'école primaire, mais dès l'école maternelle. C'est bien à notre connaissance, pour l'instant, le seul homme politique qui se soit exprimé sur le sujet pour s'y opposer et évoquer la question de l'idéologie pédophile qui sous-tend ces "droits sexuels", dont manifestement beaucoup de défenseurs de "l'éducation sexuelle" qui croient faire de la prévention (notamment chez les féministes) n'ont pas connaissance, assimilant tout opposant à cette idéologie, à des extrémistes intégristes misogynes, et cautionnant de ce fait, par ignorance, la sexologie pédocriminelle de Kinsey.

De saines lectures sont nécessaires pour remettre les idées au clair sur ce qui est en train de se passer au niveau idéologique, avec la complicité de la majorité des gens qui banalisent le mal, comme cela s'est toujours malheureusement vu dans l'Histoire...

Ma toute récente interview chez Alexis des Sentiers du Réel, intitulée "L'imposture des droits sexuels"

Mon interview chez Marc Gray, intitulée "Droits sexuels : un projet pervers et totalitaire sur l'enfant ?"

Mon interview chez Farida Belghoul, intitulée "Des droits de Dieu aux droits du sexe"
Je n'ai pas choisi ce titre provocateur, mais ai accepté de le conserver et m'en explique dans l'interview. 
Je précise que ce n'est pas parce que j'ai accepté de répondre à une interview de Farida Belghoul et soutenu une initiative de paix entre chrétiens et musulmans, pour l'intérêt supérieur des enfants, que je suis facho-manif-pour-tous-mariage-pour-personne-catho-intégriste-sioniste-religieux-homophobe-misogyne-extrême-droite...
 

Information et Dé-calomnie


Face aux accusations calomnieuses du mois me concernant, me qualifiant d'"extrême-droite" et de "juive sioniste talmudiste" tout à la fois (sacré cocktail !), je rappellerai que je suis simplement philosophe c'est-à-dire que j'aime la sagesse, mais aussi l'esprit, la justice, la vérité, la bonté et la beauté. Et si l'on veut  absolument me classer quelque part, la bonne catégorie est "électron libre humaniste" svp. C'est d'ailleurs une espèce rarissime en voie d'extinction, à étudier de très près.

Ces calomnies visent évidemment à faire taire un propos qui dérange, mais ceux qui ont lu mon livre ont compris exactement de quoi il en retourne.

Dans mon livre L'imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial, en effet, vous comprendrez que l'OMS reprend cette déclaration de l'IPPF pour établir des normes, et en particulier les "Standards pour l'éducation sexuelle en Europe" visant à ce que des adultes éduquent sexuellement les enfants au plaisir sexuel dès la naissance.

Vous comprendrez que l'OMS émane de l'ONU et que l'ONU a habilité certains instituts comme l'institut Kinsey et ce dont il s'agit.

Vous comprendrez que nombre de médias officiels vous mentent, et le font sciemment, puisqu'ils censurent les commentaires qui apportent le contradictoire et calomnient tous ceux qui pourraient déranger la version officielle que vous êtes censés avaler, en étant priés de croire gentiment que tous ceux qui disent autre chose sont de dangereux fachos-manif pour tous-intégristes religieux-homophobes-misogynes...

Merci pour à votre tour être les relais d'information humanistes en faveur de la protection des enfants et des générations futures face à la perversion toujours grandissante, induite et imposée par les passionnés du pouvoir en ce monde.
 

Ariane Bilheran, normalienne, psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, auteur de Psychopathologie de la paranoïa (Armand Colin), Harcèlement. Psychologie et Psychopathologie, et L'imposture des droits sexuels (Amazon).

-Un nouvel institut de sondage :

 http://grecos.online/index.php/538329

Le premier sondage porte sur l'affaire de la petite Sarah que le parquet de Pontoise a jugée "consentante".

Désignée sous le terme de "jeune fille" par Mediapart, (voir post sur facebook Farida Belghoul) nous devons agir pour en finir avec ces confusions de langage lourdes de conséquences sur les enfants... Il faut faire un sort à cette propagande  qui veut asseoir le règne de la pédophilie.

Le premier sondage pose la question de savoir si, aux yeux du peuple de France, un enfant de 11 ans peut être jugée comme "consentante". Répondez!!!!

- Tugdual Derville s'exprime sur Ouest France : On n'ampute pas un enfant de son père, avec la PMA "pour toutes", dès la conception!

http://www.alliancevita.org/2017/09/ne-pas-jeter-le-pere-tribune-de-tugdual-derville-dans-ouest-france/

- Nicolas Bonnal enfonce le clou, là où ça fait mal : sodomites et collabos, comme un seul homme!

http://reseauinternational.net/extreme-droite-et-homosexualite/

PMA "pour outes", le trouble des Français, et du gouvernement, plus prudent. Mais quelle timidité pour dénoncer une "éventuelle marchandisation" des enfants, alors que c'est le fond de la question! https://fr.aleteia.org/2017/09/26/pma-le-trouble-des-francais/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

- Un bus va sillonner Paris, contre la théorie du genre et la pornographie infantile à l'école:

http://www.medias-presse.info/un-bus-va-sillonner-paris-contre-lideologie-du-genre/78484/

- Ils/elles ont des sales tronches, et ça les fatigue d'argumenter : on les aura! Un excellent article où l'on voit que les rieurs sont avec la loi naturelle et avec le camp de la conscience, contre les dealers de bébés pourris sur catalogue: 

http://blog.causeur.fr/lavoixdenosmaitres/mes-conseils-aux-militants-pro-pma-00597.html#ligne

- Cause toujours, "Causeur" de la Palice : une reconnaissance que pma et gpa pour tous (et pour le business) ont pour logique ultime l'élimination de la procréation naturelle. Et une bien faible défense de la LOI instituant la société, et de la LOI de la conscience : 

"2 arguments paraissent suffisamment robustes pour pouvoir tenir la route, et durablement. Complexes, ils seront seulement esquissés ici, leur développement méritant assurément d’être approfondi.

En premier lieu l’argument de la justice sociale, celui-là même qu’a brandi sans vergogne la secrétaire d’Etat en annonçant le projet gouvernemental, peut être retourné contre les partisans de la PMA. Le fait pour un enfant d’être élevé par son père et sa mère biologiques est – encore, loin s’en faut – majoritairement reconnu comme étant la situation la plus favorable à l’enfant et la plus souhaitable. Dans ce contexte, comment le souci de justice sociale pourrait-il s’accommoder d’une situation qui crée d’emblée une inégalité entre enfants, un certain nombre naissant sans père, inégalité sociale qui serait non pas le fruit de la seule malchance mais la conséquence nécessaire et inévitable d’un dispositif délibérément mis en place par la société ?

En second lieu, la question de la préservation du bien commun doit être clairement posée par les opposants. Plutôt que de s’éreinter sur les dommages éventuels causés par la PMA sans père à l’échelle individuelle, sur l’enfant concerné, il semble plus judicieux de se pencher sur ses effets à l’échelle collective sur le long terme. La question du bien commun peut être traitée sur au moins deux aspects. La cellule familiale représente le socle de toute société humaine, son plus petit maillon, depuis la nuit des temps. Toute atteinte à cette institution constitue une menace irrémédiable de la société dans son ensemble. Si l’homosexualité était non seulement tolérée mais encouragée dans les élites de la Grèce antique, cette pratique n’a jamais donné lieu à une remise en cause de l’institution familiale, constituée d’un père, d’une mère et de leurs enfants. Le deuxième aspect de l’argumentaire se situe dans le domaine de l’éducation. Si l’on pense qu’il est indispensable, pour les structurer, de donner aux enfants des limites, des repères, certes parfois un peu caricaturaux, ceux-ci n’étant pas encore à même d’appréhender la nuance, alors on ne peut que s'inquiéter".

- 16-17 septembre: La Manif Pour Tous a tenu son université d'été. Voir : http://www.lmptcollectif-oise.fr/

Comtpe rendu de l'Université d'été de 2013, toujours valable: "Il ne faut pas sous-estimer ce à quoi nous faisons face : nous avons des êtres humains qui sont prêts à tout pour tenter de vivre plus longtemps, si nous avons immédiatement relevé que la loi Taubira risquait d’entrainer des trafic d’enfants, il y a des trafic d’organes d’êtres vivants déjà actifs dans le monde, même au prix de meurtres. L’attraction est immense : même en France aujourd’hui, des jeunes femmes applaudissent la possibilité de faire porter leurs enfants par d’autres femmes. « Si la médecine peut le faire et que c’est bon pour moi, je le fais » : sous-entendu, si vous vous mettez en travers, au nom de vos bons principes, je vous écraserai. Ce n’est donc pas seulement le lobby LGBT qui est un problème pour nous, mais plus généralement une masse de gens qui est fascinée par ce que les techniques peuvent faire pour eux, individuellement."  http://www.lmptcollectif-oise.fr/wp-content/uploads/Universit%C3%A9-%C3%A9t%C3%A9-LMPT-compte-rendu.pdf

- La PMA pour toutes conduit-elle à la GPA pour tous? Difficile d'en douter mais le Nouvel Obs se tâte, et oublie de signaler que si on incitait par tous les moyens les femmes à donner du sens à leur vie en mettant dans leur jeune âge des enfants au monde, des ENFANTS COSTAUDS, avec un jeune homme également lucide et responsable, tout s'arrangerait: mais non, on préfère l'égalité dans le chômage, dans la dépression et dans l'esclavage quotidien du boulot précaire et mal payé ...  jusqu'à l'âge où le corps ne peut plus procréer mais où l'âme accablée de regrets et de remords, en veut, en exige, des gosses, et se jette dans tous les miroirs aux alouettes que leur tendent les trafiquants sans états d'âme. 

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170921.OBS4975/la-pma-pour-toutes-conduira-t-elle-forcement-a-la-gpa.html#xtor=EPR-3-[ObsDerMin]-20170923

- la PMA est le revers de l'avortement (ou plus exactement, ne saurait s'en passer, car il s'agit de SELECTIONNER des embryons, par définition vivants et pleins de vie) : https://fr.novopress.info/206905/jean-marie-le-mene-la-pma-est-le-revers-de-la-medaille-de-lavortement/

- L'Israël, terre de contrastes: le pays pionnier en matière de procréation artificielle, protection des sodomites et propagande lgbtotalitaire est aussi un lieu de guerre civile idéologique intense: la Cour suprême vient de délcarer qu'il n'y a pas de "droit au mariage de même sexe" http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/234860 . Ce sont deux conceptions opposées de la judaïté qui s'opposent, en tout talmudisme, dans le pays le plus nataliste au monde: l'époux d'un juif homo est reconnu comme Israélien, mais les rabbins renâclent. On y perd son hébreu! Mais pour les ressortissants d'un pays ravagé par l'Otan et qui cherchent une nouvelle patrie, ça peut servir... 

- D'autres s'énervent, et CAUSENT, tant mieux :

"On est face à une idéologie qui veut faire des enfants sans père ni union avec le sexe opposé (bonjour, le plaisir !) moyennant le fric de l’Etat et la tambouille génétique. C’est le Meilleur des mondes. On se demande : mais qu’est-ce que les gens vivent donc pour qu’on en soit arrivé là ? Car enfin, par quelle aberration a-t-on pu inventer « l’infertilité sociale » et « le droit reproductif » ? Tocqueville a bien dit que la passion égalitaire détruit les sociétés. Il n’avait pas imaginé l’égalitarisme reproductif. Et que ce « droit »-là puisse être mis en débat démocratique ! "

https://www.causeur.fr/public-senat-pma-pour-tous-146722?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=122b5ee992-Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-122b5ee992-57586109

- Le Collectif Pour le Respect dela Personne signale un nouveau livre : La GPA, une violation des droits humains, par Renate Klein:

 https://collectif-corp.com/2017/09/17/la-gpa-une-violation-des-droits-humains/

- La véhémente Riposte catholique: 

 

La PMA va contre le droit à la vie et contre les droits de l’enfant

Mgr Rey, évêque de Toulon, dénonce la PMA, quel qu’en soit le but (tweet du 6 juillet):

L’avis du #CCNE est inquiétant : la #PMA va contre le droit à la Vie et contre les droits de l’enfant. Il existe aussi une #ÉcologieHumaine pic.twitter.com/FUZvBcHaCI

Lire la suite... 

Nos évêques rappelleront-ils le caractère transgressif de toute PMA ?

Mgr Pierre d’Ornellas, Archevêque de Rennes et chargé des questions bioéthiques pour les évêques de France, est interrogé dans l’édition du 15 septembre 2017 de La Croix, à propos de l’élargissement de la PMA (procréation médicalement assistée). Il ne rappelle pas que le principe même de l’assistance médicale à la procréation par fécondation in vitro est condamné par l’Eglise en ce qu’il dissocie l’union des époux et la procréation et qu’elle réduit l’être humain … Lire la suite...

PMA pour toutes, et GPA pour tous exigent la pratique massive de l'avortement, bien au-delà des choix individuels à un moment critique de l'existence.

Certains, à l'ONU, veulent imposer l'avortement et l'euthanasie à toute la planète. Ne pas oublier que l'industrie de la reproduction artificielle présuppose toujours le "droit" à l'avortement systématique, car on ne frabirque artificiellemet un enfant qu'après un tri sélectif rigoureux PAR le POUVOIR dit MEDICAL d'embryons et d'enfants à naître, la majorité partant à la poubelle et à la "recherche". Le "droit" à l'avortement relève donc bien des intérêts du business, purement et simplement. 

https://eclj.org/abortion/un/pour-la-protection-de-toute-vie-humaine?lng=fr 

- La Manif pour tous fait des analyses pertinentes. Il lui reste un pas à franchir : inventer des actions efficaces, qui fassent basculer le rapport de forces, en mobilisant LE PEUPLE, les VRAIS GENS, les DEPLORABLES, les SANS DENTS, les FAINEANTS  (bef, ceux qui font des gosses bien vivants et bien costauds, sans en mettre à la poubelle "préventivement" les trois quarts!!!). Et c'est là qu'on a besoin de l'imagination et du courage de Farida Belghoul... qui a porté sa condamantion politique devant la Cour de Cassation et qui paye, en attendant, pour tous les autres, pourtous ceux qui se battent pour que l'homme occidental reste un humain respecteux de la loi naturelle.

http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/societe/avec-la-pma-sans-pere-marlene-schiappa-emmene-macron-vers-un-piege-societal-

- Université d'été de la Manif pour tous, 16-17 septembre 2017

http://www.lamanifpourtous.fr/actions-de-nos-regions/universite-dete-2017/

Route de la Fidélité:

Maria Poumier répond à Farida Beghoul et Guillaume Heylie, pour accompagner la Route de la Fidélité, ici: https://youtu.be/6XemDZeiw2U       

Le pèlerinage annoncé par Farida Belghoul a été avancé. Une importante vidéo sur ce qui s'y passe, la réflexion, les enjeux, les perspectives, ici : "Prier et agir" https://mouvement-jre.com/la-route-de-la-fidelite-mode-demploi/  Matière à réfléchir, à agir, à prier pour que... Indiscutablement, une étape a été franchie, pas seulement pour les marcheurs concernés, mais pour nous tous. Une marche contre les 7 dragons de notre temps, à suivre et à accompagner.

Pèlerinage chrétiens-musulmans, du 20 au 27 aout en Bretagne, sur le thème de la fidélité: http://mouvement-jre.com/nouvelle-action-nationale-pour-sauver-les-enfants/

Rétrospective : la diabolisation de Farida Belghoul

Publié le 17/07/2017

Par Fabienne Boulanger

Pour diaboliser Farida Belghoul, à la tête du mouvement JRE pour l’interdiction de la théorie du genre en 2014, Canal+ avait invité Manuel Valls.

Pour arriver à sa fin, le media ne fournit aucune preuve. Méprisant même totalement« l’accusée » qui a écrit exactement le contraire de ce qu’on lui reproche. Mais pas d’application du droit de réponse !

La guerre menée contre la famille est accompagnée de désinformation.

 Maria Poumier 24/07/2017 à 9 h 26 min

Cette vidéo rétrospective est une bombe : maintenant, tout le monde sait à quel point le combat de Farida depuis les années 1980 est cohérent dans son évolution, et à quel point elle était visionnaire, en 2013, en lançant les Journées de Retrait de l’Ecole, avec sa campagne efficace par SMS. Oui, Athéisme, Illétrisme et LGBtisme sont devenues les consignes officielles pour remplacer et abolir la devise de la République Liberté, Egalité, Fraternité.Oui, c’est la jeunesse dite des quartiers, qui a grandi dans des familles aux solides traditions religieuses, qui est prête à se battre, avec les cathos et tous les gens de bon sens, qui redonne force à la résistance contre la marchandisation universelle et la perversion des consciences. Nous avons toujours autant besoin de Farida Belghoul, oratrice hors pair, penseur française, femme d’action intrépide. Il est temps de recréer l’unité de la résistance (sans que cela empêche des approches personnelles variées et des nuances dans les modes d’expression), sur un mot d’ordre simple : il faut soutenir MAINTENANT Farida Belghoul qui a fait appel de deux condamnations POLITIQUES en cassation: le Hollandisme a prévalu dans les tribunaux de Tours et Orléans où elle a été condamnée sous prétexte d’une complicité de diffamation à une somme astronomique pour la faire définitivement taire.
Le lobby lgbtiste prétend faire la loi contre nous, mobilisation générale au sens propre, en France comme ailleurs avec Farida, comme Farida!


Le député martiniquais BN Azerot prend position contre la GPA et tout le bazar, avec lui, derrière lui, il y a toute la population afrodescendante: 

https://fr.aleteia.org/2017/07/23/bruno-nestor-azerot-je-mopposerai-a-lextension-de-la-pma/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr