Condamnation de Farida Belghoul : nouvelle étape dans le combat contre la castration collective par l'offensive "gender"

Publié le 21/05/2016

  • Condamnation de Farida Belghoul : nouvelle étape dans le combat contre la castration collective par l'offensive

Farida Belghoul et Dallila Hassan viennent d'être lourdement condamnées en première instance pour avoir tenté de lutter contre l'idéologie gender à l'école. Elles se pourvoient toutes les deux en appel. Le verdict constitue une véritable déclaration de guerre officielle contre la famille et la polarité sexuelle naturelle qui fait que les hommes peuvent devenir des guerriers, et les femmes des mères de guerriers. Si Farida et Dalila perdaient en appel, cela signifierait qu'on n'a plus le droit, en France, de considérer que la théorie du gender, imposée à toute la société, constitue une agression sexuelle caractérisée contre les enfants, et une arme de destruction massive contre le renouvellement naturel et spirituel des générations.

Il est temps de se mobiliser autour de Farida, la seule personnalité qui ait fait la preuve de sa capacité à intervenir concrètement sur le terrain, et à faire reculer l'aventurisme criminel de l'Education Nationale vérolée. C'est le moment d'être unis et actifs sur l'enjeu de Joué-les-Tours, toutes tendances confondues. que l'on soit de droite ou de gauche, croyant en Dieu ou en l'Homme, classé dissident ou intégré à des structures reconnues par l'Etat, affilié à un groupuscule ou à l'aise dans de grosses structures respectables,

L'enjeu de Joué-les-Tours est d'une immense portée, et tous sont menacés. La convergence contre le "gender" et ce qui en découle, à savoir la déstructuration de l'identité de chacun et la marchandisation des enfants, est très majoritaire et elle est rare: c'est le seul sujet sur lequel une immense mobilisation est possible. C'est le moment d'envisager des actions communes, Attention aux pièges de la désinformation pour nous diviser, voir http://jre2014.fr/le-verdict-de-tours-attention-fausse-information/

L'impudence des juges de Tours reflète l'impunité d'un lobby FINANCIER qui veut miner toute résistance au lavage de cerveau selon le projet américano-israélien (1) pionnier dans le domaine de la guerre psychologique contre toute nation libre, et qui veut dresser, au coeur de chaque famille, les vieux contre les jeunes,et  les normaux contre les lgbt décervelés au profit des trafiquants d'âme et de chair humaine.  

(1) Pour découvrir le rôle d'israël dans la propagation de gender, gpa etc, voir : http://plumenclume.org/blog/98-uberpreneurs-doron-mamet-a-l-honneur et http://www.bvoltaire.fr/mariapoumier/marge-synode-famille-israel-procreatique-gpa,211460)

Maria Poumier

Un site pour soutenir Farida Belghoul : https://tousavecfarida.wordpress.com/

Une adresse de courriel pour adhérer au Comité de soutien à Farida et Dalila en région parisienne: morale.naturelle@yahoo.fr

Ci-dessous, le communiqué de Farida Belghoul, à diffuser sur tous les sites, par tous les moyens:

Le tribunal de Tours vient de rendre aujourd’hui son verdict concernant l’affaire de Joué-les-Tours.

Dalila Hassan mise en examen pour diffamation envers un fonctionnaire public est condamnée à 4000 euros d’amende.

Farida Belghoul mise en examen pour complicité de diffamation est condamnée à 5000 euros d’amende. La complicité coûte donc 1000 euros de plus…

A cela s’ajoute 12 000 euros de dommages et intérêts à verser solidairement à l’institutrice plaignante, c’est à dire que nous devons verser chacune 6000 euros de plus.

Ce qui fait, pour Dalila Hassan, 10 000 euros ; pour Farida Belghoul, 11 000 euros.

Il faudra aussi payer les frais de publication du verdict dans trois organes de presse (mainstream) au choix de la dame.

Le Tribunal a considéré que la théorie du genre ne concernait pas réellement les poursuites mais surtout que nous n’étions pas de bonne foi, sans qualifier le caractère public ou privé de la prétendue diffamation.

C’est un procès politique.

Un procès politique ne se gagne jamais dans le prétoire ! La victoire n’est possible qu’auprès de l’opinion publique.

En conséquence, je prends acte des représailles d’un pouvoir qui ne discute pas. Je suis décidée à interjeter appel. Je mettrai toutes mes forces dans la bataille pour que le peuple sache et pour que ce procès connaisse le retentissement qu’il mérite. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour prouver ma bonne foi.

Rendez-vous donc en appel au tribunal d’Orléans.

Farida Belghoul

Pour soutenir Dalila Hassan et Farida Belghoul, écrivez à  : soutien.belghoul@abonnecole.com

http://jre2014.fr/joue-les-tours-le-verdict/

 


COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire